Ecole d'arbitrage et de ramasseurs de balles

Ecole d'arbitrage

Lors des Stages Tous sur le Court ! des détections d’arbitres sont réalisées. Des jeunes qui ont accroché à la discipline ou chez qui notre formatrice, Stéphanie Polisciano, a décelé un potentiel peuvent s’inscrire dans le cursus de l’Ecole d’Arbitrage Fête le Mur. Ils entrent en préparation du diplôme A1 et rejoignent l’équipe d’arbitrage composée d’arbitres A1, A2 et A3.

Des stages et des journées de formation à l’arbitrage seront ensuite mis en place régulièrement sur les différentes implantations pour accompagner et préparer l’épreuve théorique. Les jeunes arbitres passeront ensuite à la pratique en officiant sur des tournois de leur région ou de Fête le Mur puis sur des compétitions de plus en plus prestigieuses.

Chaque année, nos arbitres les plus expérimentés officient sur des tournois internationaux (les Open Engie, les tournois BNP Paribas, Open de Paratennis) jusqu’à pourquoi pas Roland-Garros. Nous le devons à la confiance des organisateurs de tournois qui sollicitent et plébiscitent nos jeunes.

Outre le parcours d’arbitrage, tous nos élèves soulignent ce que l’activité a pu leur apporter dans leur parcours personnel de vie. Un véritable programme éducatif et d’insertion donc, soutenu par la Fondation Française des Jeux depuis 2003.

0
arbitres diplômés en 2020
0
arbitres en formation pour 2021
0
arbitres Fête le Mur sont en activité
arbitrage
0
ramasseurs ont officié sur un tournoi national ou international en 2020

Ecole de ramasseurs de balles

A Fête le Mur, nous proposons également aux jeunes de découvrir la fonction de ramasseurs de balles lors de nos différents stages Tous Sur le Court !

A l’issue de ces stages, ceux qui ont pris goût à cette activité et qui le souhaitent peuvent poursuivre leur formation. Ils participeront ensuite à des journées de sélection pour intégrer des tournois régionaux ou internationaux, tels que Roland-Garros, le Master 1000 de Monaco ou l’Open 13…

Ces expériences développent chez nos jeunes des compétences valorisables dans le monde du travail. Cela leur permet également de voyager dans d’autres villes, et d’ainsi sortir du quartier.