Témoignages

Céline de Fête le Mur Canteleu

« Cette association m’a forgé une vraie personnalité, j’ai découvert qui j’étais. J’ai débuté Fête Le Mur vers 6 ans. Cette association a marqué ma vie jusqu’à maintenant, j’ai découvert des gens géniaux, le goût de la compétition, le fair play. »

 

 

Louisa de Fête le Mur Aix en Provence

« Je crois que le déclic est venu lors du Trophée National des Arbitres. Une semaine de concours à l’issue de laquelle la FFT remet des prix d’arbitrage, cela avait lieu au Stade Français à Saint-Cloud lors des Championnats de France Séniors Messieurs. Je me suis plutôt bien débrouillée puisque j’ai terminé dans le premier groupe, j’ai obtenu mon premier Trophée d’arbitre et mon diplôme A2. J’ai ainsi eu l’honneur d’officier lors de la finale du double. Puis il y a eu le Tournoi National, le Challenger Open du Pays d’Aix, première grosse compétition internationale. »

 

 

Ilyes El Bekkaoui de Fête le Mur Montpellier

« Je me passionne pour l’arbitrage lors d’un stage d’initiation organisé par Ali El Karmani, alors Responsable de l’Ecole d’arbitrage de Fête le Mur. Après avoir obtenu mon A1, je me consacre entièrement à l’arbitrage et obtient mon A2 puis mon A3 en 2017. J’officie maintenant sur tout le territoire et j’ai eu la chance d’arbitrer sur Roland Garros 2016 et 2017 lors des finales messieurs. »

 

 

 

Othman de Fête le Mur Pau

« Je suis issu de l’association Fête le Mur Pau. Je me suis très vite attaché à ce sport et à l’ambiance qu’il y avait au sein de l’association.Ensuite, vers mes 16 ans je me suis découvert une passion pour l’arbitrage j’ai donc passé le A1 et officié pour la première fois au tournoi par équipes à DAX. Après avoir arbitré de nombreuses compétitions j’ai passé le A2 et je l’ai eu, et j’ai donc pu commencer à arbitrer lors de tournois internationaux. Là j’ai commencé à vraiment prendre du plaisir. Je souhaiterais maintenant passer mon A3 dans les années a venir, et pourquoi pas officier dans des grands tournoi tels que Roland Garros. Jamais je n’aurais pensé que je ferais un tel parcours dans l’arbitrage. »

 

Sarah de Fête le Mur Aix en Provence

« J’ai commencé le tennis à 3ans et demi avec ma grande soeur grâce à ma voisine qui connaissait le dispositif Fête le Mur. J’ai très vite progressé et à l’âge de 7 ans je commence les tournois et entre dans le dispositif espoir compétition de Fête le Mur. J’ai la chance de pouvoir bénéficier d’entraînement individuels à 9 ans et ainsi être sélectionné pour jouer avec Tsonga à l’open 13. C’est à ce moment-là que j’ai su ce que le tennis représentait à mes yeux. Aujourd’hui je suis classée 2/6 et je fais mes premiers pas en ITF junior ou je réalise mon plus beau combat jusqu’à présent. Cependant je n’oublie pas que c’est un plaisir avant tout, je n’oublie pas d’où je viens et les personnes qui m’ont soutenues et permise de vivre mes rêves. Fête le Mur est une deuxième famille. »